“Conduire l’hiver par grand froid demande un minimum de préparation pour éviter les gelures et les galères.”
 
 
 
IMGP1337
 
 
Equipement du pilote  : 
 
Le froid commence à se sentir par les pieds, les doigts et le visage d’où l’intérêt de bien se protéger.
- Visière dégivrante (les écrans gèlent à l’intérieur à cause de la respiration et on ne peut rouler la visière ouverte car le froid est saisissant).
- Lunette de soleil (parce que le soleil sur la neige…)
- Cagoule grand froid 
- Masque pour le visage
- Vêtements chauffants “GERBING” (chaussettes, pantalons , vestes et gants), c’est très efficaces ou tee-shirt à manches longues et caleçons “DAMART“.
- Bottes Canadiennes “BAFFIN
- Sous vêtements haute technologie en fibre (évite la sueur pendant le voyage)
- Combinaison matelassée entière à mettre par dessus l’équipent moto (pas 100% étanche mais quand il fait – 30°, il est très rare de se      
    mouiller (prendre une grande taille).
- sous gants en soie
- Chaussettes “DAMART” + sous chaussettes en soie.
 
Equipement de la moto :
 
- Pneus contact (lamelles) 
- Phares longue portée et feux antibrouillard (avant et arrière)
- Tablier pour protéger les jambes
- Protection des amortisseurs
- Manchons (ne pas oublier de fermer les manchons avec pinces à linge la nuit pour éviter que la neige ne s’installe à l’intérieur)
- poignées chauffantes
- Passer la moto à la graisse ou spray S100 pour la protection contre le sel.
- Batterie la plus puissante possible “OPTIMA”
- Enlever la batterie le soir et la mettre au chaud.
- Installer un coupe-circuit et prise allume cigare.
- Cables de démarrage 
- BOOSTER
- Huile SAE 5
- Liquide de refroidissement à – 40°
- Pour certaines motos, adapter un chauffage électrique pour les carburateurs.
- En Scandinavie, mettre un additif pour éviter la condensation de l’eau dans l’essence.
- Couvrir tous les trous (serrures etc…) avec de la bande adhésive et avoir une bombe dégivrante dans la poche.
- Couvrir la moto la nuit avec une bâche.
 
 
- Surélever le garde boue AV et mettre une bavette pour protéger le moteur.
- Attention, tous les plastiques ont tendance à se casser à une température de – 30° si on les manipule.
- Prendre une pelle.
- Avoir 2 cordes de remorquage (5 à 10 mètres)
- 1 rouleau de ruban type scotch américain (bien qu’à très basses températures, il ne colle plus).
- bombe DW40
- bombe SNOW GRIP (adhérent pour les pneus sur la neige)
- lampe à led
- 1 décapeur thermique avec une rallonge de 10 mètres ou un mini chalumeau portable avec une cartouche de propane.
- 1 thermomètre à – 40° et éventuellement 1 altimètre.